Le corridor sec d’Amérique centrale : sécheresse, inondations et insécurité alimentaire


Par Maxime Savage, agente en gestion de projet et recherche de financement pour notre partenaire Cantera au Nicaragua

L’Amérique centrale à l’avant-scène des impacts des dérèglements climatiques

L’Amérique centrale est l’une des régions du monde les plus durement touchées par les changements et dérèglements climatiques. En effet, selon le Global Climate Risk Index de Germanwatch, quatre pays de la région figuraient parmi les vingt pays les plus touchés par les évènements climatiques extrêmes au cours de la période 1998-2017 : Honduras (2e), Nicaragua (6e), Guatemala (14e) et El Salvador (16e)1.

Dans le corridor sec (ou corredor seco) d’Amérique centrale, une zone aride recouvrant une grande partie du Guatemala, du Honduras, du Salvador et du Nicaragua, les conséquences des dérèglements climatiques se font particulièrement ressentir. En effet, le corridor sec est affecté par une augmentation des températures moyennes et extrêmes, ainsi que par des saisons plus irrégulières et un niveau de précipitations plus faible. Cela mène à des périodes de sécheresse récurrentes combinées à des précipitations excessives et de graves inondations. L’intensité et la durée de ces évènements sont malheureusement amplifiées par la dégradation des écosystèmes causée par l’activité humaine, notamment les taux élevés de déforestation et d’érosion des sols2.

Plus de 10 millions de personnes vivent dans le corredor seco et beaucoup se consacrent à l’agriculture et à la production de céréales de base. Les changements climatiques et la dégradation de l’environnement ont accru la vulnérabilité des familles vivant dans le corridor sec, menant à une insécurité alimentaire, ainsi qu’à la détérioration des moyens de subsistance3. Peu d’infrastructures, de services et de ressources sont disponibles pour aider ces familles à faire face aux risques environnementaux. Leurs moyens de subsistance, ainsi que leurs possibilités d’emploi sont donc mis à mal, particulièrement dans le secteur agricole4.

Conséquences des dérèglements climatiques dans le corridor sec

Parmi les répercussions notables de ces bouleversements, on peut nommer les pénuries d’eau et d’énergie, les pertes agricoles, les déplacements de population, ainsi que les problèmes de santé et de sécurité5. Quelques chiffres démontrent l’ampleur des conséquences des changements climatiques sur les populations résidant dans le corridor sec :

  • 8 ménages sur 10 ont actuellement recours à des mécanismes d’adaptation à la crise;
  • 25 % de la population n’a pas assez d’argent pour acheter des aliments de base;
  • Les agriculteur·trices sont confronté·es à la pire saison de culture sèche depuis 35 ans;
  • 30 % des migrant·es ont cité les conditions climatiques extrêmes comme raison de leur départ;
  • 60 à 80 % de probabilité que des phénomènes météorologiques extrêmes frappent la prochaine saison de récolte;
  • Augmentation de 500 % de l’émigration du Salvador, du Guatemala, du Honduras et du Nicaragua entre 2010 et 20156.

Pistes de solution ?

L’amélioration de la situation dans la région devra être abordée sous de multiples angles. En assurant premièrement la sécurité alimentaire et l’aide à court terme, en s’attaquant au changement climatique à l’échelle mondiale, en renforçant les capacités des pays concernés à respecter les engagements de l’agenda environnemental et à garantir une approche territoriale adéquate de la gestion des écosystèmes et de la biodiversité, ainsi qu’en lançant des initiatives de développement durable pour promouvoir une production végétale robuste dans ces zones confrontées à de nouveaux climats7.

Initiatives à plusieurs niveaux

Heureusement, plusieurs initiatives se mettent en place, tant à un niveau international (par exemple avec le Plan integral de acción en el Corredor Seco de Nicaragua de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture)8, qu’au niveau régional (par exemple, avec le projet de Ecosystem-based Adaptation to increase climate resilience in the Central American Dry Corridor and the Arid Zones of the Dominican Republic, financé par la Central American Bank for Economic Integration (CABEI) et soutenu par les gouvernements de la région)9, et local (par exemple, grâce au Programme rural de Cantera, une ONG nicaraguayenne locale partenaire de SUCO)10. En espérant donc que toutes ces initiatives mènent à l’amélioration des conditions de vie des populations locales !

Sources

1 « Land of opportunities : Dry Corridor in El Salvador, Guatemala and Honduras », 2021, Food and Agriculture Organization of the United Nations, (En ligne) https://www.fao.org/fileadmin/user_upload/rlc/docs/DryCorridor.pdf (Consulté le 15 février 2022)

2 FRAGA, Frederico « Central American dry corridor: An exploration of the potential of a job creation strategy for Guatemala and Honduras », 2020, International Labour Organization, (En ligne) https://www.ilo.org/wcmsp5/groups/public/—ed_emp/—ifp_skills/documents/publication/wcms_744900.pdf (Consulté le 15 février 2022)

3 « Land of opportunities : Dry Corridor in El Salvador, Guatemala and Honduras », 2021, Food and Agriculture Organization of the United Nations (En ligne), https://www.fao.org/fileadmin/user_upload/rlc/docs/DryCorridor.pdf (Consulté le 15 février 2022)

4 FRAGA, Frederico « Central American dry corridor: An exploration of the potential of a job creation strategy for Guatemala and Honduras », 2020, International Labour Organization, (En ligne) https://www.ilo.org/wcmsp5/groups/public/—ed_emp/—ifp_skills/documents/publication/wcms_744900.pdf (Consulté le 15 février 2022)

5 « Un nouveau rapport révèle les impacts du changement climatique et des phénomènes météorologiques extrêmes en Amérique latine et dans les Caraïbes », 2021, Organisation Météorologique Mondiale, (En ligne) https://public.wmo.int/fr/medias/communiqu%C3%A9s-de-presse/un-nouveau-rapport-r%C3%A9v%C3%A8le-les-impacts-du-changement-climatique-et-des (Consulté le 15 février 2022)

6 « Un nouveau rapport révèle les impacts du changement climatique et des phénomènes météorologiques extrêmes en Amérique latine et dans les Caraïbes », 2021, Organisation Météorologique Mondiale, (En ligne) https://public.wmo.int/fr/medias/communiqu%C3%A9s-de-presse/un-nouveau-rapport-r%C3%A9v%C3%A8le-les-impacts-du-changement-climatique-et-des (Consulté le 15 février 2022)

7 GOTLIEB, Y. and GIRÓN, J. D. G., « The role of land use conversion in shaping the land cover of the Central American Dry Corridor », 2020,  Land Use Policy, 104351.

8 « Un plan integral de acción en el Corredor Seco de Nicaragua », 2017, Organización de las Naciones Unidas para la Alimentación y la Agricultura, (En ligne) https://www.fao.org/in-action/agronoticias/detail/es/c/1062714/ (Consulté le 15 février 2022)

9 Central American Bank for Economic Integration (CABEI), « Ecosystem-based Adaptation to increase climate resilience in the Central American Dry Corridor and the Arid Zones of the Dominican Republic », 2019, Green Climate Fund, (En ligne) https://www.greenclimate.fund/sites/default/files/document/21480-ecosystem-based-adaptation-increase-climate-resilience-central-american-dry-corridor-and-arid.pdf (Consulté le 15 février 2022)

10 « Desarollo Local Rural », 2022, CANTERA : Centro de Communicación y Educación Popular, (En ligne) http://canteranicaragua.org/programas/desarrollo-local-rural/ (Consulté le 15 février 2022)

Envie de devenir volontaire avec SUCO ? Engage-toi !


Vous aimez cet article ? Partagez-le avec votre réseau !

Quel est votre réaction à la lecture de cet article ?

J'aime J'aime
0
J'aime
J'adore J'adore
0
J'adore
J'agis J'agis
0
J'agis
SUCO

Un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Send this to a friend