Travailler en ligne comme stagiaire : pourquoi pas ?

En ligne, on apprend beaucoup plus à pousser la discussion avec le partenaire, parce qu’il s’agit du seul moyen de comprendre la culture de l’autre pays.


Je m’appelle Ambroisine et, à travers le Programme de Stages Internationaux pour les Jeunes (PSIJ), je travaille comme stagiaire auprès de SUCO. Avec la pandémie, la réalité des stages a évolué en fonction de ce que les restrictions sanitaires nous permettent de faire. Ainsi, des stages en ligne ont vu le jour dans ce programme. Cette situation a engendré de nouvelles difficultés et de nouveaux apports pour des jeunes en quête d’expérience.

Pourquoi avoir choisi un stage en coopération internationale ?

Dans mon cas, le but de ma recherche de stage : s’orienter vers mon besoin d’expérience dans le domaine de la coopération internationale. Il était important pour moi de mettre en application ce que mes études universitaires m’avaient mis entre les mains. Je devais mettre à profit la théorie et comprendre comment développer une relation avec un partenaire dans un autre pays.

Mon mandat au Honduras

Mon mandat avec SUCO consiste à faire de la gestion de projet avec la Red de Desarrollo Sostenible de Honduras. En discutant avec mon partenaire au Honduras, j’ai pu déterminer que mes objectifs devaient davantage se concentrer sur la recherche de financement. En effet, j’ai réorienté mon mandat vers la recherche et l’identification de bailleurs de fonds ainsi que sur l’élaboration de demandes de financement.

Les difficultés d’un stage en ligne

Plusieurs difficultés peuvent apparaître lorsqu’on fait un stage en ligne. La distance physique ne permet pas réellement de comprendre comment la culture de notre partenaire se compose. Il devient alors beaucoup plus difficile de développer une vraie relation avec le partenaire. Il est aussi important de souligner que l’avancée du mandat dépend énormément de la réponse aux messages électroniques, des rencontres en ligne et de l’efficacité du message véhiculé dans ces interactions.

D’un autre côté, ses apports

Faire un stage en ligne permet de développer d’autres outils ou stratégies qui n’auraient pas été forcément faits sur le terrain, mais qui sont tout aussi importants. En ligne, on apprend beaucoup plus à pousser la discussion avec le partenaire, parce qu’il s’agit du seul moyen de comprendre la culture de l’autre pays. Notre sens de la communication interculturelle est alors mis à épreuve et cela permet de développer de nouvelles stratégies de communication. On apprend à établir des objectifs beaucoup plus clairs dès le début, par rapport à la communication, à la qualité du travail et/ou au plan de travail.

Ainsi, même si la version actuelle du stage ne se fait pas sur le terrain, il n’empêche pas au stagiaire d’acquérir de nouvelles compétences et de progresser dans ces méthodes de travail. C’est tout simplement différent!


Vous aimez cet article ? Partagez-le avec votre réseau !

Quel est votre réaction à la lecture de cet article ?

J'aime J'aime
2
J'aime
J'adore J'adore
0
J'adore
J'agis J'agis
0
J'agis

Un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Le travail à distance est problablement un des moyens pour établir des liens entre cadres sur un sujet spécifique. La pression diminue.

Send this to a friend